« Alex » de Pierre Lemaitre

Alex

Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu’on l’a enlevée, séquestrée, livrée à l’inimaginable ? Mais quand la police découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n’oublie rien, ni personne. Un thriller glaçant qui jongle avec les codes de la folie meurtrière, une mécanique diabolique et imprévisible.

Né à Paris, Pierre Lemaitre a enseigné aux adultes pendant de nombreuses années, notamment les littératures française et américaine, l’analyse littéraire et la culture générale. 

Auteur de romans policiers (« Robe de marié », « Alex », « Sacrifices ») et de romans noirs (« Trois jours et une vie »), il est unanimement reconnu comme un des meilleurs écrivains du genre et récompensé par de très nombreux prix littéraires nationaux et internationaux. En 2013, il obtient le prix Goncourt pour « Au revoir la -haut ».

*

Mon avis général en refermant le livre : Pierre Lemaitre est une valeur sûre si l’on souhaite se plonger dans un polar.

L’histoire vous accroche et vous prend aux tripes dès la première seconde ; c’est glauque, malsain, intrigant. Aucun temps morts lorsque nous sommes en présence d’Alex. Par contre, j’ai eu plus de mal à m’immerger dans les passages avec les enquêteurs. Sans aller jusqu’à dire que je me suis ennuyée, il est clair que j’attendais le « retour » d’Alex avec impatience.

J’avoue que la façon d’écrire m’a un peu déroutée, et ce tout au long du roman : phrases qui n’en finissent pas, langage parlé, parfois des idées qui passent du coq à l’âne comme si nous étions dans la tête du personnage. Peut-être tout simplement parce que j’aime la fluidité des belles phrases, question de feeling qui ne se discute pas. Certains diront que c’est ce qui apporte du rythme au récit. Moi, ça m’a plutôt obligé à relire plusieurs fois des passages pour intégrer l’idée !

Il n’empêche que l’ensemble fonctionne, que je n’ai pu que ressentir de l’empathie pour Alex… beaucoup moins pour l’inspecteur Camille Verhoeven, son physique atypique et son passé tourmenté.

Une lecture très agréable donc, qui déroute par ses rebondissements, qui tient largement en haleine et que je ne développerais pas plus sous peine de vous divulgâcher l’intrigue ! (oui, oui, j’ai décidé de franciser « spoiler », je trouve le mot très rigolo)

lien Amazon

Un commentaire sur « « Alex » de Pierre Lemaitre »

Les commentaires sont fermés.