« C(h)oeur de Nouvelles » des péceociens, recueil de nouvelles en faveur de l’association « Petit Cœur de Beurre »

51sS4i3Ni7L

lien Amazon

Neuf textes, neufs auteurs, neufs univers à découvrir, et il y en a pour tous les goûts : un soupçon de poésie, de sorcellerie ou d’humour pour certains, de l’anticipation pour d’autres, et même une enquête policière rondement menée !

Il m’est donc impossible de faire une chronique de l’ensemble du recueil. Chaque auteur y apporte sa touche personnelle, ses forces et ses faiblesses dans son genre littéraire que j’imagine (peut-être à tort pour n’avoir pas lu chez tous une autre oeuvre) de prédilection.

Je me suis laissée littéralement embarquer par certains textes, autant pour la forme que pour le fond, d’autres moins, selon ma propre sensibilité et mes attentes, bien évidemment, totalement subjectives.

Ce que je retiens de cette lecture :

1- en tant que lectrice qui a dévoré le livre en trois jours, découvrant par là même le principe du recueil de nouvelles que je n’avais jamais eu l’occasion de tester : j’ai beaucoup apprécié les changements d’univers toutes les dix pages. Le dépaysement est rafraîchissant après la micro-seconde d’adaptation !

2- en tant qu’auteure : la nouvelle est un exercice très périlleux où il faut capter (pour ne pas dire capturer) le lecteur dès la première ligne et le garder ferré au bout de sa ligne durant cette même dizaine de pages en montant crescendo jusqu’à la chute finale. Certains auteurs ici y sont parvenus avec brio, et je leur tire mon chapeau. Parce que je confirme : personnellement, je ne m’y essaierais probablement jamais !

Les nouvelles et leurs auteurs (par ordre de parution dans le livre / lien avec la page auteur Amazon pour chacun)

1- « Le puzzle » de Marc Vidon

 

2- « Cœur nucléaire » de Gabriel Ronan

3- « Quand la famille s’emmêle » de Madyline Rose

4- « Huit minutes et dix-neuf secondes » de Andréa B. Cécil

5- « Claude » de Barbara Laurame

6- « Entendre les cris » de Sophie Mancel-Hainneville

518nHbmKjJL._UY250_

7- « Quand le vent se tait » de Olivia Jones

8- « Ce que Darwin n’avait pas prévu » de Naima S. A. Diallo

51DZlBJEhoL._UY250_

9- « Le Captain' » de Pascal Bezard