« Une nuit très noire » d’Elen Brig Koridwen

51cjyoKF9oL

Orpheline, Zoé est pensionnaire dans un foyer éducatif pour mineurs. L’ambiance sinistre parachève sa rupture avec la société. Zoé identifie deux bourreaux responsables de son mal-être : « les gens » et « la vie ».
Mais bientôt, un tragique engrenage va lui rappeler que dans l’ombre, d’autres bourreaux guettent leurs proies.

 

un « Apéribook goût thriller », ou, en l’occurrence, pour ceux et celles qui découvrent ce terme, une nouvelle d’une bonne quarantaine de pages à déguster en… une heure si, comme moi, vous avez bon appétit !

Elen prête sa voix, ou plutôt sa plume acérée, à Zoé, une adolescente « asociale » placée en foyer, une jeune femme pétrie de désillusions sur la vie, qu’elle subit et exècre, et sur les sentiments humains, qu’elle bannit pour se forger une carapace.

Quarante pages donc à voir par les yeux de Zoé, à entendre et ressentir à travers elle, sans temps mort, sans pouvoir reprendre son souffle… jusqu’au dénouement final. Et quel dénouement ! J’ai particulièrement apprécié la manière dont Elen dévoile finalement les dessous de cette scabreuse affaire, mais je n’en dirai pas plus. A vous de juger !

Elen nous mène où elle veut, nous malmène aussi, avec une facilité déconcertante. Un régal, un supplice que cette histoire !

Je lis des auto éditésVous pouvez retrouver cette nouvelle sur Amazon ainsi que d’autres œuvres d’Elen Brig Koridwen ici.